lundi , 21 mai 2018
Accueil » Diagnostic de réseaux d'eau » Tours de refroidissement : analyse de risques

Tours de refroidissement : analyse de risques

Evaluation du risque de prolifération des légionelles, suivi et assistance technique dans les installations de refroidissement par dispersion d’eau dans un flux d’air : Indigua dispose d’un savoir-faire technique de référence qui lui permet de réaliser vos AMR et révisions, d’élaborer le carnet de suivi des tours de refroidissement ainsi que de vous préparer au contrôle COFRAC.

tours de refroidisement ou aéroréfrigerantes, analyses de risques
Tours de refroidissement ou aéroréfrigérantes.

Tours de refroidissement : que dit l’arrêté du 14 décembre 2013 ?

  • Art. 26. (paragraphe I.1. Dispositions générales relatives à l’entretien préventif et à la surveillance de l’installation) – Une analyse méthodique des risques de prolifération et de dispersion des légionelles (AMR) est menée sur l’installation. Cette analyse consiste à identifier tous les facteurs de risques  présents sur l’installation et les moyens de limiter ces risques. Certains facteurs de riques peuvent être supprimés par la mise en œuvre d’actions correctives. D’autres sont inévitables et doivent faire l’objet d’une gestion particulière, formalisée sous forme de procédures, rassemblées dans les plans d’entretien et de surveillance …En cas de changement de stratégie de traitement, OU de modification significative de l’installation, OU encore en cas de concentration de Legionella pneumophila supérieure ou égale à 100 000 UFC/L OU au bout de trois analyses consécutives mettant en évidence une concentration en Legionella pneumophila supérieure ou égale à 1 000 UFC/L et inférieure à 100 000 UFC/L, ET a minima une fois par an  si régime de l’enregistrement OU a minima tous les deux ans si régime de la déclaration, l’AMR est revue ….
  • Art. 26 (paragraphe IV.1. Vérification de l’installation) − Dans les six mois suivant la mise en service d’une nouvelle installation ou un dépassement du seuil de concentration en Legionella pneumophila de 100 000 UFC/L dans l’eau du circuit, l’exploitant fait réaliser une vérification de l’installation par un organisme indépendant et compétent, dans le but de vérifier que les mesures de gestion du risque de prolifération et de dispersion des légionelles prescrites par le présent arrêté sont bien effectives…
  • Art. 26 (paragraphe IV.2. Carnet de suivi) − L’exploitant reporte toute intervention réalisée sur l’installation dans un carnet de suivi qui mentionne … Sont annexés au carnet de suivi … Le carnet de suivi et les documents annexés sont tenus à la disposition de l’inspection des installations classés.

Analyse Méthodique de Risques de développement des légionelles (AMR) et révisions.                    

Afin d’identifier les facteurs de risques de prolifération des Légionelles dans son installation, et de proposer des mesures vis-à-vis de tels risques; l’exploitant doit réaliser une Analyse Méthodique de Risques de développement des Legionelles.

L’AMR est élaborée par Indigua selon une approche raisonnée et organisée, tout en s’appuyant sur la méthode HACCP. Elle analyse de façon explicite les éléments suivants :

  • La description de l’installation et son schéma de principe, ses conditions d’aménagement.
  • Les points critiques liés à la conception de l’installation ;
  • Les modalités de gestion des installations de refroidissement, les différents modes de fonctionnement et configurations hydrauliques de l’installation : conduite en fonctionnement normal ou intermittent, arrêts complets ou partiels, redémarrages, interventions relatives à la maintenance ou l’entretien, changement dans le mode d’exploitation, incidents, etc. ;
  • Les situations d’exploitation pouvant conduire à un risque de concentration élevée en légionelles dans l’eau du circuit de refroidissement, notamment les éventuelles mesures compensatoires dont l’installation peut faire l’objet ….
  • Dans l’AMR sont analysés les éventuels bras morts de conception ou d’exploitation, et leur criticité évaluée notamment en fonction de leur volume et du caractère programmé ou aléatoire du passage en circulation de l’eau qu’ils contiennent. Le risque de dégradation de la qualité d’eau dans le circuit d’eau d’appoint est également évalué.

Sur la base de l’AMR sont définis :

  • Les actions correctives portant sur la conception ou l’exploitation de l’installation à mettre en œuvre pour minimiser le risque de prolifération et de dispersion des légionelles, moyens mis en œuvre et les échéances de réalisation associées.
  • Un plan d’entretien et un plan de surveillance adaptés à la gestion du risque pour l’installation.
  • Les procédures spécifiques d’arrêt et de redémarrage.

 Toute révision de l’AMR donne lieu à une mise à jour des plans d’entretien et de surveillance et à la planification, le cas échéant, de nouvelles actions correctives.

Carnet de suivi des tours de refroidissement.

Cet outil d’exploitation, élaboré par Indigua, est composé des parties suivantes :

  • renseignements relatifs à l’organisation et aux intervenants,
  • documents de présentation de l’installation (description et fonctionnement),
  • plan d’amélioration et indicateurs de suivi définis dans l’AMR,
  • plan d’entretien et de maintenance,
  • plan de surveillance,
  • procédures
  • fiches d’enregistrement des actions préventives ou curatives.

Le carnet de suivi intègre tous les éléments et les annexes demandés dans l’article 26 (paragraphe IV.2. Carnet de suivi).

Préparation au contrôle COFRAC.

Indigua vous propose une vérification de l’installation et une analyse des documents consignés dans le carnet de suivi. Cet audit aboutit à des propositions d’amélioration, qui permettront de limiter le nombre de conformités lors du contrôle COFRAC.

 Législation et cadre juridique :

Cédric Couavoux

Dirigeant d’IndiguaGoogle +