mercredi , 18 juillet 2018
Accueil » Analyses de l'eau » Analyse de l’eau : contrôle de la potabilité

Analyse de l’eau : contrôle de la potabilité

Conformément au Code de La Santé Publique, et plus particulièrement aux articles  R1321-1 à R1321-61 relatifs aux eaux destinées à la consommation humaine; l‘analyse de l’eau ou de potabilité permet de vous assurer que vos points de distribution délivrent de l’eau conforme aux paramètres réglementaires.

Analyse de l’eau ou de potabilité de type D1 :

L’analyse de l’eau de type D1 correspond au programme d’analyse de routine effectué aux robinets normalement utilisés pour la consommation humaine. Elle a pour but de fournir de manière régulière des informations sur l’efficacité du traitement, notamment vis-à-vis de la désinfection ainsi que sur la qualité organoleptique, physico-chimique et microbiologique de l’eau.

Selon l’arrêté du 21 janvier 2010, elle est composée d’un module :

  • microbiologique : Escherichia Coli, microorganismes revivifiables à 22°C et 36°C, entérocoques intestinaux, bactéries coliformes, spores de microorganismes anaérobies sulfito-réducteurs.
  • chimique et organoleptique : température, aspect, couleur, saveur, odeur, turbidité, pH, conductivité, nitrates, chlore libre et total, fer total, aluminium et ammonium.

A noter que ce programme peut être complété par une analyse d’eau de type D2.

Analyse de l’eau ou de potabilité de type D2 :

L’analyse de l’eau de type D2 permet de mesurer la présence éventuelle de substances nocives ou indésirables dans l’eau.

Elle comprend les paramètres chimiques suivants : plomb, fer total, cadmium, antimoine, chlorites, chrome, cuivre, nickel, nitrites, HAP, trihalométhanes, épichlorhydrine, acrylamide et chlorure de vinyle.

Analyse de l'eau - contrôle de la potabilité
Analyse de l’eau – contrôle de la potabilité

Echantillonnage et prélèvements :

Cette opération d’échantillonnage conditionne la pertinence de l’analyse : elle doit donc être de qualité et représentative de ce que l’on veut analyser. Indigua réalise les prélèvements d’eau selon les recommandations en vigueur et en s’appuyant sur une procédure interne décrivant les bonnes pratiques. Les échantillons sont ensuite transportés le jour même au laboratoire en liaison froide (glacière).

Analyse de l’eau :

Indigua confie les prélèvements pour analyses à des laboratoires spécialisés et accrédités COFRAC.

Interprétation des résultats :

Nous interprétons les résultats des mesures par rapport aux limites et références de qualité et nous vous conseillerons, en cas de dérive des paramètres analysés, sur les actions correctives à engager.

Un rapport comprenant les résultats de la campagne de prélèvements et leurs interprétations vous sera délivré en format PDF et papier.

Législation et cadre juridique:

  • Arrêté du 21 janvier 2010 : modifiant l’arrêté du 11 janvier 2007 relatif au programme de prélèvements et d’analyses du contrôle sanitaire pour les eaux fournies par un réseau de distribution, pris en application des articles R. 1321-10, R. 1321-15 et R. 1321-16 du code de la santé publique.
  • Code de santé publique.
  • Encadrement réglementaire de l’eau de robinet.

 

Check Also

surveillance des légionelles -installations de refroidissement

Surveillance des légionelles dans les tours de refroidissement

Surveillance des légionelles dans les installations de refroidissement par dispersion d’eau dans un flux d’air : prélèvements, analyses et conseil.